ERA-net BIO-Belief

C2VNActualités

La population mondiale devrait atteindre 10 milliards d’ici 2050. L’approvisionnement alimentaire devra provenir des terres arables actuelles, avec très peu de potentiel d’expansion future. Pour répondre à la demande croissante en nourriture et lutter contre les effets néfastes du changement climatique sur les rendements des cultures, il est impératif de développer de nouvelles cultures avec une meilleure résistance à la sécheresse. Il est également impératif de limiter la consommation de viande et promouvoir les protéines végétales de bonne qualité pour réduire l’impact environnemental de notre alimentation.Les haricots communs (Phaseolus vulgaris L.) sont les légumineuses à grains les plus produites et consommées dans le monde. Riches en fibres, protéines et en certains micronutriments, les haricots communs contiennent également des phytates, des tanins et des saponines qui peuvent limiter la biodisponibilité des micronutriments issus du même repas. L’objectif principal du projet est de développer de nouvelles lignées de haricots bio-fortifiés, nutritionnellement améliorés et résistants à la sécheresse qui pourraient être consommés dans des régimes alimentaires équilibrés.

Le C2VN coordonnera la workpackage Nutrition du projet (Dr Emmanuelle Reboul, Equipe 1). Nous caractériserons les profils nutritionnels de ces nouvelles lignées de haricots sur la base d’analyses de composition mais aussi de biodisponibilité des micronutriments, et nous développerons de recettes optimisées pour une planification de repas sains et durables.